Osh - Tashkent : La vallee de Ferghana, 430km du 12 au 16 Mai

A cause des evenements politiques recents au Kirghizistan, et comme les relations entre les 2 pays ne sont pas super bonnes, nous craignions un peu que la frontiere avec l'Ouzbekistan ne soit fermee, comme cela arrive de temps en temps. Elle est bien fermee pour les locaux, mias pour les voyageurs etrangers, c'est bon, ouf.. Des le passage de frontiere, nous sentons que l'Ouzbekistan est un pays avec une tres forte presence policiere et militaire: la population est sous controle. Nous en aurons la confirmation tout au long de notre parcours, avec de tres nombreux chek-points, des policiers partout dans les villes, l'obligation pour les touristes etrangers de s'enregistrer chaque nuit dans un hotel (enfin, normalement..). Mais cette presence ne nous embetera pas plus que ca et nous apprecions plutot l'ouverture et l'hospitalité des habitants.

Dans une chaikana, apres le festin avec la famille de Sherzodbek
Dans une chaikana, apres le festin avec la famille de Sherzodbek

Nous avions ete "habitues" a etre invites pour un the, un repas etc..mais apres meme pas 2h dans le pays, voila qu'on nous fait carrement l'aumone !! Nous discutions avec une voiture qui s'etait arretée pour en savoir un peu plus sur notre voyage et au moment de partir, les 2 gars sortent une liasse de billets et nous en tendent quelques uns. Tres genés, nous finissons finalement par les accepter quand le gars commence a mal prendre notre refus; nous essayons de negocier pour n'en prendre que la moitié (le monde a l'envers..) mais non pas moyen! du coup on leur file nos biscuits et ca ils sont obliges d'accepter, sinon on risquerait aussi de mal le prendre... ;-)

Dans la ville suivante, nous rencontrons Sherzodbek, un jeune Ouzbek de 23 ans, qui loge dans le meme hotel que nous avec sa famille et nous aide pour changer de l'argent. La monnaie locale (le sum) a un taux de change 50% plus interesant au marche noir ce qui n'est pas negligeable, en plus, comme le plus gros billet existant ne vaut que 30 cents d'euros, on se retrouve avec des enormes liasses et on peu jouer aux mafieux.

Nous passons ensuite la soiree avec Sherzodbek et sa famille, qui nous invite a partager leur repas dans une Chaikana (litt. maison de the), des restaurants typiques ou nous nous regalons de plov - le plat national de riz pilaf, succulent - et de fraises et cerises. Nous n'avons pas profite de la saison au Pakistan, alors on se rattrape!! Toute la famille parle bien anglais et ils voyagent tres souvent en Europe pour le travail ou les vacances. C'est l'occasion pour nous d'en savoir un peu plus sur ce nouveau pays et ses habitants et nous passons une tres bonne premiere soirée. Nos estomacs aussi.

Pause dejeuner pres d'Andijan, le proprio debout et le prof d'anglais, de dos.
Pause dejeuner pres d'Andijan, le proprio debout et le prof d'anglais, de dos.

Les Ouzbeks sont tres attentionés envers nous et pour combler notre ignorance du russe (et encore plus de l'ouzbek), ils se débrouillent souvent pour trouver un interprete. Une fois, lors d'une pause déjeuner dans un petit resto, c'est un prof d'anglais a la retraite que le patron est allé chercher qui vient discuter avec nous; le lendemain matin, au sortir de la tente, nous sommes accueillis par un ancien prof de francais! la encore, appelé par les voisins qui nous avait vus. Cela nous fait toujours bizarre d'entendre un "bonjour" lancé du bord de la route quand on passe, mais apparement les touristes francais sont une majorité dans le coin alors avec la popularité de Zidane, certain se mette aux langues étrangeres!

Nous trouvons le contact avec la population tres facile et tres agréable, si les gens se montrent curieux ils ne sont jamais envahissants. Nous apprecions beaucoup.

 

Il fait vraiment trop chaud pour pedaler...
Il fait vraiment trop chaud pour pedaler...

Apres la pluie du Kirghizistan, nous retrouvons le soleil et les grosses chaleurs.Quand nous enfourchons nos vélos, ver8-9h, il fait deja bien chaud et pédaler en plein soleil par plus de 30 degres ca donne soif. Du coup, tout les moyens sont bon pour un peu de fraicheur. On multiplie les pauses a l'ombre (et les glaces!), on se raffraichit la tete et se mouille le t-shirt dans les cours d'eau,... Heureusement, nous ne sommes plus obliges de pedaler en patalons et t-shirt a manches longues (comme au Pakistan par respect pour la population musulmanes). Mais il va falloir s'y habituer parce que le desert a l'ouest de l'Ouzbekistan et au Kazakstan debut juin risque d'etre vraiment tres tres chaud !!

 

Redescente vers Angren : ca y est on en a fini avec les montagnes pour un petit moment...
Redescente vers Angren : ca y est on en a fini avec les montagnes pour un petit moment...

Notre arrivee en Ouzbekistan marque la fin des montagnes, au moins jusqu'en Georgie ou nous traverserons le caucase. Nous quittons la longue chaine de l'Himalaya, qui nous aura accompagne pendant les derniers mois, avec ses magnifiques paysages, sa population tres attachante... Et apres plusieurs semaines a pedaler en montagnes, ou les cols s'enchainent jours apres jours, c'est un peu une nouvelle etape qui commence. Nous retrouvons la plaine et les dernieres cimes enneigees disparaissent petit a petit au loin. Les journees ne sont pas moins exigeantes, surtout quand un fort vent de face se leve, mais l'hospitalite ouzbek nous fait passer un tres agreable sejour.

Comme au Pakistan, au Xinjiang et au Kyrgystan, la population est ici majoritairement musulmane. Cependant, nous nous amusons a voir la vodka couler a flot, du porc en abondance, les femmes tres peu ou pas voilees (voir meme legerement vetu avec les beaux jours qui arrivent). Et pourtant, les ecoles coraniques sont largement presentes dans le pays (Tashkent, Samarcande, Bukhara,...). Est-ce une interpretation tres libre du coran, un certain detachement vis a vis de la religion ou une forte influence russe? Toujours est-il que les moeurs sont totalement differents du Pakistan ou meme du Xinjiang dans ce surprenant pays coinces entre un monde musulmans tres conservateur au sud et une russie conquerante au nord...

 

Plaine Ouzbek avant d'arriver a Tashkent
Plaine Ouzbek avant d'arriver a Tashkent

Un soir, alors que nous campons non loin de maisons, apres une discussion avec les freres (envoyés en eclaireurs) nous avons la visite des familles au complet qui viennent nous apporter quelques plats locaux (et une bouteille de vodka). Nous venons de finir nos - toujours aussi succulentes - pates chinoises mais ils faut faire honneur alors nous remettons ca (et finissons la bouteille, aidés par les 2 freres). Un peu plus tard, deja couchés nous entendons des pas et bientot une voix qui nous appelle. Redoutant un enquiquineur ou un ivrogne de passage nous faisons la sourde oreille et quand le bougre s'avise d'ouvrir notre tente, l'engueulons copieusement! Nous sommes tout honteux quand nous reconnaissons notre voisin qui vient nous apporter matelas et couvertures qui nous ferons passer une nuit bien confortable, et retournons le voir demain pour nous rattraper. Au petit matin, un bocal de fromage blanc et une bouteille de lait tout juste tiré nous attendent... Quel accueil!

Lors du dernier camping avant d'arriver a Tashkent en compagnie de nos voisins ouzbeks
Lors du dernier camping avant d'arriver a Tashkent en compagnie de nos voisins ouzbeks

Juste avant notre arrivée a Tashkent nous croisons un couple de cycliste ecossais en partance pour le Kirghizistan, qui nous fournirons une carte de la ville. C'est bien utile car s'il y a une chose qu'on n'aime pas trop dans le pays ce sont les villes:les habitations sont séparées par des rues surdimensionnées, s'étalant sur des km, au milieu des enormes batiments publics ou de shopping centre modernes, bref, bof. Dans la capitale nous rencontrons un autre couple de cycliste, francais cette fois, et c'est a nouveau l'occasion d'échanger des infos. Nous arrivons a obtenir notre visa Kazak en 2 jours et partons sitot le visa en poche en direction de Samarcande.

Commentaires : 15
  • #15

    Eleonora (mercredi, 16 juin 2010 17:45)

    Superbe la dernière photo(celle des coquelicots)! ça donne vraiment envie de se mettre en route! Bonne continuation!

  • #14

    Fernando (Ascpa) (jeudi, 10 juin 2010 22:44)

    Salut vous deux...
    Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas de nouvelles
    (et que je n'avais pas été sur le blog...)
    et objectivement, je vous croyais même sur le point d'arriver
    (si ! si !).
    Mais qu'est-ce qu'ils deviennent ???
    J'en suis venu à m'inquiéter.
    Mais je vois que, non seulement vous êtes encore loin d'être la
    (et las ?) mais en plus et c'est le plus formidable,
    cela semble très bien se passer...
    Cool que les contacts avec les "indigènes" soient aussi... Cool !
    Rassuré donc et ravi pour toi.
    Mais cela me fera encore plus plaisir de te revoir, Nico,
    toi et ta bonne humeur communicative !
    A+
    Fernando

  • #13

    Caro et Guitoon (lundi, 07 juin 2010 22:08)

    Magnifiques photos, de très bons moments que vous nous faîtes partager.
    On pense fort à vous.
    Gros bisous Nico

  • #12

    Ade (lundi, 07 juin 2010 17:27)

    Vous nous faites voyager... On pense bien a vous!

  • #11

    Grand papa et grand maman (samedi, 05 juin 2010 19:49)

    (Samedi 5 Juin 2010)
    Nous avons lu avec beaucoup de joie tout ce qui concerne votre route à partir du Pakistan et nous avons admiré toutes ces photos magnifiques des régions que vous avez traversées. Nous avons beaucoup aimé la manière dont vous avez vécu tous ces parcours, y compris ce second passage en Chine. Nous avons aimé aussi votre couraage à tous égards et nous souhaitons que la suite de votre voyage se déroule avec autant de plaisir pour vous. Nous pensons toujours beaucoup à vous deux.

  • #10

    Thomas et Marion (jeudi, 03 juin 2010 22:18)

    Ouf, nous avons rattrapé notre retard de lecture.... Nous vous avions quitté au Pakistan, et que d'aventures depuis...! On espère toujours venir vous voir un de ces jours, mais vous êtes encore bien loin de nous... En tout cas profitez bien de toutes ces cultures et de ces accueils chaleureux!!! Ca donne vraiment envie.

  • #9

    Lotte (mardi, 01 juin 2010 13:14)

    c'est magnifique... non seulement le paysage, mais la population est sympa! que demander de plus. Et merci pour les photos!
    Bon courage pour les kilomètres à venir!
    bises

  • #8

    Anna (lundi, 31 mai 2010 15:10)

    Toujours aussi magnifiques les paysages que vous traversez, et toujours aussi belles vos photos ! Courage pour les 6000 prochains km ! Bises

  • #7

    Jérôme (lundi, 31 mai 2010 01:16)

    6666 km... impressionnant !
    Bonne continuation et n'oubliez pas de manger des chips de temps en temps !

  • #6

    Jean-Luc et Agnès (dimanche, 30 mai 2010 22:14)

    Bonjour,

    Je vois que vous n'avez pas l'habitude de faire la manche...Nico aurait pu leur chanter une chanson pour les dédommager...
    Elles sont en effet superbes les supérettes!

    Bises et bon courage car il ne va plus falloir faire semblant...
    Jluc et Agnès

  • #5

    Piju (jeudi, 27 mai 2010 08:13)

    Romain! Pas mal la photo dans la superette!!! On sent qu'avec l'Europe qui se rqproche, tu reprends du poil de la bête!!!

  • #4

    bon papa bonne maman (mercredi, 26 mai 2010 20:36)

    qelle belles photos de mieux en mieux 27 29 mai nous cha&ngeons d'annee c' est paa marrant enfin tout le monde pareil heureusement vous faites bonmbance avec la vodka attention ici tout va bien dimanche nous allons a la communion de Celeste pierre yves doit venir nous aurons des nouvelles de Seysses je vois que vous avez la forme Bravo grosses bises de tous B P B M a bientot

  • #3

    agnes de 44 (mercredi, 26 mai 2010 17:26)

    C'est vraiment un grand plaisir de vous lire !!et même plus !
    La photo de la table a-t-elle vraiment été prise en fin de repas ? Elle parait encore bien garnie !
    Gros bisoux et prenez soin de vous....

  • #2

    Sylvie ADF (mercredi, 26 mai 2010 13:44)

    Toujours aussi captivant et incroyable!!
    Pleins de pensées à vous!!

  • #1

    Boris (mardi, 25 mai 2010 22:43)

    Excellent les gars, comme toujours... Bonne continuation!