Kirghizistan: De Irketsham a Osh, 280 km du 6 au 12 Mai

En bleu, le trajet effectue a velo. (Malheureusement c'est court pour un si beau pays!)
En bleu, le trajet effectue a velo. (Malheureusement c'est court pour un si beau pays!)

Une fois encore le passage de la frontiere prend un peu de temps, les controles de passeports ne finissent jamais, en plus il se met a pleuvoir.. Jamais tres marrant les frontieres avec la Chine!

Heureusement du cote Kirghiz, les officiers sont deja plus cools, plus souriants. Nous croisons aussi un couple d'allemands a velo, ils sont partis depuis a peine une semaine mais ont l'air d'en avoir baver un peu: la pluie, la neige, le froid, la piste.. la description de ce qui nous attend n'est pas que rose. Qu'a cela ne tienne, on s'en fiche, nous sommes au Kirghizistan! Youhouuu!

Nous partons donc plein d'entrain a l'assaut de notre premiere montee dans nos beaux pantalon de pluie, car soyons franc, il pleut a verses... Et au detour d'un virage, un jeune cavalier nous hele et nous demande si on veut dormir, enfin c'est ce qu'on comprend a peu pres. Intrigues (et toujours pret a accepter une telle proposition) et comme c'est en effet l'heure de planter la tente nous suivons Chengis qui nous conduira au parfait emplacement de tente. Il s'essaie au velo pendant que Nico parfait son russe et que Romain tente deseperement de trouver les freins sur le cheval kirghiz.

Pour se joindre a la partie, le vent chasse meme la pluie et nous pouvons manger nos pates chinoises au sec, que demander de plus!

Surtout que le matin, belle surprise - qu'on esperait sans oser y croire - un ciel bleu magnifique nous accueille.

 

Les collines kirghizes devant la chaine des Pamirs
Les collines kirghizes devant la chaine des Pamirs

C'est impressionant comme le temps change vite au Kirghizistan, en une semaine nous aurons de la pluie et du soleil tous les jours! Avec heureusement une tendance a l'amelioration au fur et a mesure. Des le 2eme jour nous devons franchir un col a 3700 et des poussieres et nous constatons que la limite de la neige est loin d'etre la meme qu'en Chine ou au Pakistan! A cette altitude, elle abonde. D'un cote c'est sympa ca donne un petit cote hiver et hautes altitudes que nous n'avions pas vraiment eu depuis le Tibet, de l'autre c'est quand meme pas facile pour rouler, 3h : 21km.. il va falloir accelerer la cadence si on veut trouver des pates chinoises pour ce soir!

Mais finalement la descente se passe bien et nous atteignons Sary-Tash, le premier village, a temps, c'est a dire juste avant que la pluie vienne tout arroser jusqu'au petit matin.

Les paysages nous rappellent beaucoup la Mongolie, surtout les grandes plaines d'herbe rase, parsemees de troupeaux. On retrouve aussi les memes aliments dans les petites echoppes, les memes pancartes en cyrillique pour les "restos".

Au passage du col, la route devient un peu extreme, la descente n'en sera que plus délicate
Au passage du col, la route devient un peu extreme, la descente n'en sera que plus délicate

A partir de Sary-Tash, la region se fait bien plus peuplée, nous croisons de nombreux villages le long de la route. Lors d'un bel apres-midi ensoleille nous en profitons pour nous arreter tot et sommes bientot rejoins par les enfants de la famille de bergers qui habite non loin. Suivant l'invitation du fils, nous les rejoignons dans leur yourte autour d'un the et de quelques naans. C'est la premiere yourte kirghize que nous voyons et nous etions bien etonnés de n'en avoir pas vu avant, dans les villages toutes les maisons étaient construites en dur. Il faut dire qu'il y a beaucoup plus de cultures qu'en Mongolie et que les gens sont donc moins nomades.

Le soir, le pere repasse pres de notre tente sur son ane: c'est l'heure de rassembler le troupeau de quelques centaines de tetes, ca prend du temps! Alors quand 2-3 chevres sont restées égaré sur un lointain rocher, on envoit le petit dernier courir dans la montagne et dont les sifflements et les jets de pierres viendront a bout des rebelles.

De jeunes bergers qui ramenent la brebis égarée?
De jeunes bergers qui ramenent la brebis égarée?

Nous étions préparés a avoir de la piste sur les 80 premiers kms, seulement apres ce devait etre du goudron. Apparement il y a eu une faille dans nos infos car la piste s'est prolongee sur les 100km suivants.. C'est pas qu'on soit a 100km pres mais quand on s'attend a un bon billard bien lisse ca fait toujours raler de sauter a chaque caillou. La region traversée est bien montagneuse, on longe des rivieres, et dans cet environnement ce n'est pas toujours facile de trouver un endroit plat qui ne soit pas dédié aux cultures, afin d'y planter notre tente. Ayant tenté une petite vallée d'a coté dans l'espoir d'y trouver notre bonheur nous ne pouvons que constater que les maisons s'enchainent les unes apres les autres sur le moindre terrain plat: il n'y a plus qu'a camper dans leur jardin.

  La barriere de la langue n'est pas facile a franchir car l'anglais n'est quasiment pas parlé mais le mot "tente" en russe, on maitrise! (palatka pour ceux qui se demandraient). Nous partageons ainsi la fin de journée du village entre le labourage (avec des chevaux) et les troupeaux qui reviennent des collines environnantes, avec Moratpik et Madina, 2 enfants de la famille assez interessés par ces 2 squatteurs.

Admirez notre service a thé, nous ne partons jamais sans..
Admirez notre service a thé, nous ne partons jamais sans..

Lors de notre derniere étape, apres avoir franchi un petit col nous avons la surprise de redescendre dans une jolie vallée verdoyante ou un grand nombre de familles sont en train d'installer leur yourte. Les beaux jours arrivent (ou en tout cas ne vont pas tarder..) il est donc temps d'amener les troupeaux en altitudes. Chacun s'active, avec son cheval pour transporter le materiel, ou a dresser cette maison mobile.

Montage de yourte. Les yourtes kirghizes different des mongoles car les linteaux du toit sont recourbes en bas, donnant plus de hauteur a la piece (on est expert en yourte attention)
Montage de yourte. Les yourtes kirghizes different des mongoles car les linteaux du toit sont recourbes en bas, donnant plus de hauteur a la piece (on est expert en yourte attention)

Pour profiter au maximum de notre court séjour dans ce pays, nous décidons de nous arreter quekques kms avant Osh pour camper une derniere fois. Nous nous installons un peu a l'ecart du village, sur les hauteurs pour admirer la vue sur Osh et ses alentours. Il y a quand meme beaucoup de passage aux alentours de la tente et un mécano encore tout plein de graisse passe en criant "Germania?". Nous lui répondons désolé "Niet, Francia!", et la discussion est engagé... Apres quelques echanges, il nous propose de venir boire le thé dans sa maison située en contrebas, ce que nous acceptons avec joie. Nous le retrouvons donc peu apres avec sa famille et son frere pour un classique chai/naan. Notre petit dico de russe, et quelques photos nous permettent d'echanger un peu. Une fois le thé fini, il nous propose une petite séance photo avec les costumes traditionnels : habit traditionnel Kyrgyze pour romain et costume traditionel musulman pour nico. Apres le camouflage pakistanais, nous voila pres a passer incognito au Kyrgyzsran (bon peut etre qu'il faudrait quand meme qu'on se rase..).

Pendant que Nico guette l'ennemi, Romain s'offre une belle robe de chambre brodée
Pendant que Nico guette l'ennemi, Romain s'offre une belle robe de chambre brodée

Écrire commentaire

Commentaires : 13
  • #1

    Cedric et Annabelle (jeudi, 13 mai 2010 11:07)

    Bonjour à tous les 2 !
    Heureux de voir que l'aventure se poursuit ! "Кыргызстан", voila un nom de pays que nous arrivons à nouveau à déchiffrer ! Pédalez et profitez bien !

  • #2

    Nadine et Chiên (samedi, 15 mai 2010 10:18)

    Encore de belles rencontres. J'ai l'impression de voir un kaléidoscope de visages. On sent un brassage de populations plus que dans le trajet que vous avez déjà effectué, est-ce votre sentiment ? Vous avez l'air heureux dans ces grands espaces et çà fait envie, enfin bref, on serait presque jaloux...
    bises Nadine

  • #3

    Manu (dimanche, 16 mai 2010 00:28)

    Sari-Tash Osh, ça me dit quelque chose mais c'était en bus, juste après Tchernobyl...

  • #4

    Arnaud (dimanche, 16 mai 2010 19:03)

    Salut vous 2,
    Je me suis un peu égaré dans votre parcours ces dernières semaines, mais c'est avec plaisir que j'ai rattrapé le file...
    C'est toujours aussi génial de voir toutes vos rencontres !
    Certains seraient "presque jaloux", moi, je le suis carrément ! Surtout que je m'ennuie dans mon container au fin fond du Gabon...
    A+

  • #5

    Jean-Luc et Agnès (lundi, 17 mai 2010 00:17)

    Bonjours à vous deux,

    Nico, j'ai fini par te reconnaitre à tes baskets...

    Vous avez du vous régaler sur les routes boueuses, ça remplace un peu le ski.

    Les gens semblent bien accueillants: ça réchauffe le cœur à défaut du temps.
    Bon courage pour la suite.
    Bises
    Jluc

  • #6

    Albano Di Porco (lundi, 17 mai 2010 20:07)

    et dire que vous auriez pu rater votre train à la gare de l'est...

  • #7

    mAx (vendredi, 21 mai 2010 19:25)

    bravo les artistes!!!
    Continuez....encore!

  • #8

    B.M. B. P. (samedi, 22 mai 2010 09:50)

    salut NICO et ROMAIN comment vas la sante bien je suppose BRAVO pour les photos et commentaires SUPER continuez au retour dans les Alpes vous allez faire le MONT BLANC au sprint avec l-entrainement vous allez battr les records BRAVO pour les photos et lesz commentaires NICO as-tu des info sur les exploits des parents les FRANCAIS ont raffles les 4 premiers places aux championnats du monde BRAVO l'equipe de SEYSSES pour la conception des appareils j.luc est raviet ses trois collegues ici tte la famille va bien et il fait tres sec JM.reclame de l'eau avec nos gros bisous BP BM a bientot

  • #9

    Nico Juguet (dimanche, 23 mai 2010 09:09)

    Je commence a me mettre a jour sur ce blog et waw !!!!
    Les gars bravo!

  • #10

    Magali (dimanche, 30 mai 2010 19:18)

    Pas mal la collection automne/hiver 2010 par chez vous!!! Le chapeau fait vraiment la différences, ou bien cette barbe!!!??? Je ne saurais dire!! Courage et vraiment, toutes ces photos méritent une méga expo non? Vraiment belle, courage dans la neige et profitez bien!!!! Sympa la yourt...un concept à développer ici non? des bizzzzzzzzzzz
    Mag

  • #11

    kametju (mercredi, 02 juin 2010 20:09)

    ouah les gars, quel bonheur de vous lire ! Merci de nous replonger dans ce pays qu'on a beaucoup apprécié, tant pour la beauté de ses paysages que pour la gentillesse de ses habitants, et ça se confirme avec l'hospitalité que vous avez reçue !
    à l'heure où je vous écris, vous devez être bien loin de la neige (bravo pour ces km de pistes enneigées et enbouées...), à votre plus grande joie j'imagine !
    Continuez bien, c'est un régal de vous suivre...

  • #12

    stephcoloc (vendredi, 11 juin 2010 17:25)

    je vous avais laissé macérer au pakistan à la recherche du visa iranien, et quand je repasse.....vous avez pédalé comme des fous! on a peine a vous suivre!!! enfin, j'ai rattrapé mon retard de lecture; trop top les coins que vous traversez en ce moment, ca donne envie de faire de la rando. et impressionnant le passage du col dans la neige! la biz
    steph

  • #13

    u=1011850 (vendredi, 03 mai 2013 13:49)

    I just shared this on Twitter! My buddies will really like it!